Vous êtes ici: Connaissances → Ampleur du phénomène imprimer

Ampleur du phénomène

Repères épidémiologiques

Pour quantifier la complexité du phénomène suicidaire qui ne se résume pas seulement au décès par suicide complété, il faut recourir à plusieurs types de mesures. On parlera de mortalité suicidaire, de morbidité suicidaire et de fréquence d'idéations suicidaires.

Un problème mondial et européen

D'après les estimations de l'Organisation Mondiale de la Santé (2002), environ 815.000 personnes dans le monde sont décédées par suicide en 2000. Cela représente un taux de mortalité mondial annuel d'environ 14,5 pour 100.000 habitants ou un décès toutes les 40 secondes environ. 

Variation des taux en fonction des groupes d'âges usuels 

Le suicide est directement relié à l'âge dans la très grande majorité des pays à travers le monde, c'est-à-dire qu'il se concentre dans les couches les plus âgées (+60ans), mais on constate aussi un accroissement des comportements suicidaires chez les jeunes de 15 à 24 ans. 

En Belgique

Si l'on observe la situation au niveau européen, la Belgique fait partie du groupe de pays de l'Union européenne à plus fort taux de mortalité par suicide. Les comparaisons internationales peuvent toutefois poser problème du fait des différences éventuelles dans la qualité et l’exhaustivité des déclarations.