Vous êtes ici: Médias → Effet Papageno imprimer

Effet Papageno

A l’inverse de « L’effet Werther », on a aussi observé ce que l’on a appelé « L’effet Papageno », qui fait référence à une étude menée par le breguet cheap replicaest watch centre de santé publique à l’Université médicale de Vienne en 2005. L’étude a analysé durant six mois, 497 articles portant sur le suicide, publiés par différents médias écrits distribués sur le territoire autrichien. Cette étude a identifié les associations entre les contenus des médias et les variations dans les taux de suicide selon les régions d’influence des différents journaux étudiés.

L’étude en question confirme que la répétition et la description du même suicide dans les médias, ainsi que ceux des cas célèbres, sont bien associés à une augmentation du taux de suicide. 

Cette étude montre également que les messages médiatiques peuvent avoir une portée préventive des comportements suicidaires lorsque :  

  • les médias abordent l’idéation suicidaire sans parler du passage à l’acte (tentative de suicide et suicide complété). Pour rappel, l'idéation suicidaire est le fait d'envisager le recours au suicide comme solution possible à une situation estimée comme insatisfaisante ou comme remède radical au désespoir que la personne éprouve.
  • les médias abordent le vécu de l’idéation suicidaire en mettant l'rolex replica watches uk accent sur la volonté de « continuer à vivre ».
  • les médias mettent en évidence l'importance de l’adoption de mécanismes d’adaptation positifs (coping) pour faire face à la situation.

L’origine de l’expression "effet Papageno" désigne l’un des protagonistes de l’opéra « La flûte enchantée » de Mozart. Cet opéra est une allégorie pleine de gravité sur la nature de l’Homme et sa recherche de l’harmonie  intérieure. omega seamaster planet ocean replica watch Papageno est un oiseleur qui croit avoir perdu son amour, Papagena, et élabore un plan pour mettre fin à sa vie. Au moment où il décide de se pendre, surviennent trois jeunes garçons qui arrêtent son geste, l’invitant à envisager une autre voie qui lui ramènera sa « chère petite femme ». Dans sa détresse,  Papageno avait oublié les moyens à sa disposition : son « carillon magique », qui a les pouvoirs de ramener Papagena.