Vous êtes ici: ConnaissancesAmpleur du phénomène → Repères épidémiologiques imprimer

Repères épidémiologiques

Pour quantifier la complexité du phénomène suicidaire qui ne se résume pas seulement au décès par suicide complété, il faut recourir à plusieurs types de mesures. On parlera de mortalité suicidaire, de morbidité suicidaire et de fréquence d'idéations suicidaires.

  • La mortalité suicidaire

La mortalité suicidaire objective le nombre de suicides complétés. Elle peut s'exprimer en taux standardisé de mortalité par suicide complété ou en pourcentage de mortalité attribuable au suicide. 

  • La morbidité suicidaire

La morbidité suicidaire, ou taux de tentatives de suicide, mesure l'ampleur des actes suicidaires n'ayant pas entraîné le décès de l'individu qui a posé le geste. 

  • La fréquence des idéations suicidaires

La fréquence des idéations suicidaires mesure le nombre de fois où les sujets pris en compte ont eu des idées de suicide. L'exemple type de question qui peut être posée pour mesurer cette fréquence est: « Avez-vous déjà pensé à mettre fin à votre vie? ».