Vous êtes ici: ConnaissancesAmpleur du phénomèneEn Belgique → Idéations suicidaires imprimer

Idéations suicidaires

Une personne est considérée comme ayant des idéations suicidaires lorsqu'elle pense à se tuer. La grande majorité des personnes pensent à un moment ou l'autre de leur vie qu'il serait "préférable de mourir que de vivre une situation difficile". Il apparaît donc naturel et normal de penser au suicide à un moment donné.  L'idéation suicidaire est toujours présente avant une tentative de suicide ou un suicide complété, elle doit donc être considérée comme le signal d'une possibilité de passage à l'acte. 

En 2002, une étude de population sur les croyances, attitudes et comportements en regard du suicide a été menée dans 4 pays dont la Belgique (Santos O., Sermeux G., Anelli M. et al, 2003) . Les autres pays étant l'Italie, le Portugal et l'Espagne. Les résultats pour la Belgique indiquent que 19% des personnes interrogées (2034 belges ont répondu au questionnaire, 62,4% sont des femmes) ont pensé à se suicider au cours de l'année qui a précédé l'enquête. Parmi celles-ci, 42% n'en n'ont pas parlé autour d'elles. En terme de tentative de suicide, 10% des belges interrogés disent avoir au moins une fois attenté à leur vie (avec 2% l'ayant fait durant les 12 mois précédant l'enquête) et un cinquième en a gardé des lésions physiques, parfois de nature irréversible. Parmi ces personnes ayant déclaré une tentative de suicide, 32% disent ne pas avoir été dirigées vers un professionnel de la santé.